logo
logo

Cie Guy Trinchéro

Démarche de recherche

Yoga du Mouvement

« La dimension corporelle de l’expérience artistique »

Approche corporelle dynamique orientée sur la vision holistique de l’être humain, le Yoga du Mouvement est une pratique dont le champ d’intervention s’intéresse à la façon de se mettre en mouvement, de rentrer dans l’action et en action. Orientée sur le développement des potentialités, des ressources et des forces naturelles, cette démarche vise la transmission d’une philosophie de l’immédiateté et du provisoire qui participe à l’enrichissement de l’esprit de liberté.

Improvisation corporelle

« La dimension artistique de l’expérience corporelle »

L’improvisation vue comme l’expressivité de corps ordinaires modelant une danse qui se danse et qui ne s’apprend pas. Un moment de rencontre, d’échange et de partage qui valorise le face à l’autre « côté de soi » et à l’autre « l’alter égo ». Un regard sur « le vivre, l’agir et le construire ensemble » qui refuse le diktat de modèles artistiques autant dans le savoir faire que le savoir être. Une approche qui explore le mouvement des relations à partir de l’expressivité du corps « tel qu’il est » et du geste « là où il en est ». L’élaboration de climats chargée de vécus, habités de cultures, qui se donnent à voir et à être entendus. Un moyen artistique de proximité au travers duquel tout le monde se reconnaît.

Orientation de la Cie Trans-Position

Les arts du spectacles outil de reliance sociale

Ma démarche interroge la société et questionne les modèles éducatifs en explorant le regard que pose celle-ci sur les différences. Intervalle dans l’espace-temps, les arts du spectacle, sont la parfaite occasion de donner à voir une réalité souvent cachée derrière le solide mur des apparences. Transmetteurs d’une vision « panoramique », du monde et des choses, ils laissent entrevoir, en chacun de nous, le possible dépassement des barrières de nos formatages et de nos conditionnements. Information, prévention, résistance, sont les trois maîtres-mots qui motivent ma démarche artistique. Or, quand ils deviennent informer, prévenir, résister, ils forment les trois verbes-bâtisseurs de « reliance sociale » indispensable à l’enrichissement « du vivre, de l’agir et du construire ensemble ».

L’engagement citoyen de l’artiste et l’engagement artistique du citoyen forment la trame de fond de mon approche pour un art de proximité, fédérateur des populations. Mes projets trouvent leur place sur le territoire urbain comme espace d’inspiration et théâtre de mes actions artistiques. Aller à la rencontre d’un quotidien ordinaire, laisser les moments de vie propulser un élan créatif, les lieux publics modeler une composition, les objets usuels façonner une gestuelle au travers d’un corps protagoniste et lieu de tous les possibles. Le spectacle dépouillé de ses habits d’apparats, dépossédé de ses artifices se montre vivant, il s’offre « tel quel » par la seule présence de la corporalité qui fait de l’humain, la matière première de l’œuvre artistique. Tout doit être mis en œuvre pour que fonctionne le miroir dans lequel le public puisse se reconnaître. Être attentif à cet aspect des choses, c’est positionner les arts du spectacle comme langue « semence » d’humanité et d’universalité.